OK

Vitraux gravés en Suisse

Un nouveau genre de vitraux héraldiques s’est très vite répandu au XVIIIe siècle : les vitraux gravés non peints correspondaient au nouveau goût pour les espaces clairs, remplis de lumière du jour tout en permettant de continuer la coutume de donation d’armoiries et de vitraux. Leurs décors généralement simples sont gravés à l’aide de différents outils de perçage et de meulage dans le verre clair. C’est dans les régions rurales, en particulier dans le canton de Berne et en Singine fribourgeoise, que les vitraux gravés ont connu leur plus grande apogée. Etant donné qu’ils documentent des donateurs et des armoiries ou qu’ils montrent des images de genre, ce patrimoine culturel ne présente pas uniquement un intérêt pour l’histoire de l’art, mais également pour la recherche généalogique, héraldique et historique.

En collaboration avec le généalogiste Stephan Leuenberger, plus de de 2000 vitraux gravés sont en cours d’inventorisation en Suisse. Ce patrimoine sera peu à peu publié sur vitrosearch. Les collections du Musée Kornhaus à Wiedlisbach et de l’administration communale d’Ursenbach, de même que celles conservées in situ dans une ferme de Herzwil seront publiées en premier en 2020. Elles complètent ainsi le recensement des vitraux bernois du XVIe au XVIIIe siècle.

Collaboratrices et collaborateurs       

Stephan Leuenberger (depuis 2019)
Sarah Keller (depuis 2019)

Durée

depuis 2019

Vitrocentre Romont Au Château Case postale 225 CH-1680 Romont Tél. +41 (0)26 652 18 34 Fax +41 (0)26 652 49 17 cr:vasb:ivgebprager.pu