OK

Michael IV. Müller (Zoug, vers 1627–1682), Vitrail historié aux armes de Werner Pfeil : le miracle de la tempête apaisée par le Christ, 1667, D. 16 cm (en lumière), verre incolore rond d’une seule pièce, peint avec de la grisaille noire, du jaune d’argent et de la sanguine ainsi que de l’émail incarnat, bleu et violet, Londres, Victoria and Albert Museum, inv. 2276-1900. © Victoria and Albert Museum, London.

New Page

Le département de céramique du Victoria and Albert Museum de Londres possède environ 170 vitraux héraldiques considérés comme suisses qui proviennent d’achats, de legs et de dons effectués entre 1863 et 1935. Il s’agit de panneaux de moyen format réalisés entre le XVe et le XVIIe siècle dans les principaux foyers de production de vitrail de l’ancienne Confédération helvétique et ses environs. Étudié de manière sélective et ponctuelle au XXe siècle par des historiens du vitrail comme Paul Ganz (1872–1954), Hans Lehmann (1861–1946), Paul Boesch (1882–1955) ou encore Jenny Schneider (1924–2004), cet ensemble de qualité n’a fait l’objet d’aucune synthèse. En 2013, Rolf Hasler, ancien collaborateur scientifique du Vitrocentre Romont, Sarah Keller et Uta Bergmann s’étaient proposés de combler cette lacune. C’est sur cette base que Frédéric Hueber publie une première sélection composée de 75 vitraux. 

Gestion du projet 

Dr. Frédéric Hueber, cr:serqrevp.uhrore:ivgebprager.pu

Durée du projet (1ère partie)

2020–2021 

Financement 

VCR et ASSH (subvention pour les publications) 

Vitrocentre Romont Au Château P.O. Box 150 CH-1680 Romont Phone +41 (0)26 652 10 95 Fax +41 (0)26 652 49 17 cr:vasb:ivgebprager.pu